Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2006 4 22 /06 /juin /2006 10:58
A Tanneron c'est la révolte: 95 % du territoire ont été déclarés inconstructibles! Même s'il a été décidé de revoir la chose face aux réactions de la population. N'oublions pas que l'on est à la veille d'élections importantes!

Motif: risque d'incendie du aux feux de forêt.

C'est un peu trop facile comme solution. Interdire ne résoud pas les problèmes.

On a l'impression dans ce département que tout est fait pour limiter au maximum la construction de logements.
 
Ici c'est la zone agricole, là ce sont les risques naturels, sans compter avec la fameuse loi littorale. (et montagne)

 Et la solution est toujours la même: INTERDIRE! Quelle manque d'imagination!

Et dire qu'à côté de cela la loi SRU taxe les communes de plus de 3500 H qui ne disposent pas des fameux 20 % de logements sociaux.

On se demande pourquoi les autres communes, soit 32 000 sur 36 000 échappent à cette obligation.

 De même pour les aires d'accueil des gens du voyage, la limite est plus élevée: 5 000 H. Evidemment sans tenir compte des possibilités foncières des dites Communes.

 Pour notre Communauté de Communes 2 villages échappent à la première obligation et ils sont 3 pour la seconde.

La stupidité de la technocratie qui nous gouverne n'a pas de limite. Avec celle-ci il n'y aurait pas eu Versailles, de Tour Eiffel, les cathédrales.
 Il est loin le temps du Baron Haussmann!

André DUHAMEL
Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article
28 mai 2006 7 28 /05 /mai /2006 10:08

Hier je vous ai communiqué les intentions gouvernementales concernant les "nouvelles missions" du Maire.

Nicolas Sarkozy n'en fait pas mystère, il s'agit pour lui de restaurer la fonction de Maire qui se réduit de plus en plus à celle de Président d'honneur de Comité des fêtes et autres divertissements.

A Sollies nous connaissons déjà cela!

En fait cette mission ,  les pouvoirs du Maire en matière de police (sécurité, tranquillité, salubrité) comme représentant de l'Etat, ont toujours existé, avec l'Etat Civil (disons la célébration des mariages, car le Ministère de l'Intérieur dispose ou va bientôt disposer d'un logiciel à l'echelle nationale qui rendra obsolètes nos registres municipaux)

Et il faut bien reconnaître que ces pouvoirs sont devenus illusoires: la gendarmerie obéït à sa hierarchie comme la police urbaine ou judiciaire.

A la différence des Etats Unis , dans notre pays le Maire n'est pas le supérieur hiérarchique de ces services chargés de faire respecter l'ordre sur le terrain.

Peut-être allons nous assister dans les années à venir à une transformation du mandat de Maire qui deviendrait dans sa Commune le Commissaire de la République?

Moi je suggère qu'il devienne "juge de proximité" aidé en cela par un juriste confirmé, contractuel dans les petites localités (avocat notaire) ou cadre territorial pour les plus importantes.

L'intérêt me direz-vous? C'est que les décisions du Maire deviendraient exécutoires et que les services chargés du maintien de l'ordre et autres, sociaux notamment, seraient bien obligés de s'exécuter!

La Démocratie et la Décentralisation seraient plus concrètes au niveau local. Un petit retour vers l'ambiance de 1982 serait le bienvenu.

Enfin le Maire mériterait pleinement le titre de premier magistrat que le public parfois lui attribue.


André Duhamel

Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article
26 mai 2006 5 26 /05 /mai /2006 10:35
Soleil et Agriculture

Hier Var Matin a consacré sa première page au problème des « citadins » qui s’installent à la campagne. Et qui ont le tort de faire monter les prix. Un peu lapidaire comme raisonnement

Première remarque, il y a longtemps que la distinction entre les catégories des ruraux et des citadins a disparu, surtout dans notre région du Var maritime.

Hyères et La Crau
En effet, la 3ème ville du département en terme de population, Hyères est certainement la localité où l’agriculture semble la plus dynamique et dans notre Communauté de Communes de la Vallée du Gapeau (CCVG) La Crau qui flirte avec les 15 000 Habitants est semble-t-il  là où les activités agricoles tirent le mieux leur épingle du jeu.

Il n’y a pas à mes yeux opposition entre les citadins qui seraient des empécheurs de cultiver et les professionnels entreprenant qui ont compris que l’Agriculture de grand Papa c’était fini et qu’il faille s’adapter à nouvelles formes de production : Cultures maraîchères, serres hors sol, pépinières notamment. Compte tenu de la pression foncière importante, elles présentent l’avantage d’être très économes en espace.

Quelle est la situation à Sollies-Pont?
 Le moins que l’on puisse dire est que ce n’est pas brillant, les « vrais » agriculteurs se comptent sur les doigts d’une seule main et l’on peut prévoir que dans une dizaine d’années, l’agriculture aura complètement disparu. La grêle de 1994 a largement éradiqué l’existence de serres sur notre territoire. Seuls quelques courageux tentent à nouveau l’aventure !

La cerise n’est plus une activité rentable et sa production demeure marginale.

La Figue direz-vous ! 
Ce n’est pas moi qui la négligerais et en 1997 nous avons lancé la fameuse fête à la suite de la consécration de notre ville comme  " capitale de la Figue".
Cette manifestation au fil des ans est devenue la première dans sa catégorie.
  On se demande bien pourquoi le panneau qui glorifiait cette distinction a disparu au profit d'une installation dangereuse et coûteuse (pont en métal) sur le Rond Point des Terrins!
Mais ce n’est qu’une activité saisonnière qui dure quelques semaines. Pas de quoi nourrir une famille !

Et puis plus inquiétant, lorsque l’on se promène sur le territoire de notre commune on voit les figuiers disparaître, faute d’entretien ou au profit d’autres espèces, l’olivier qui connaît un regain de d'intérêt. Pour ce dernier ce n’est pas l’exploitation de l’huile qui motive les exploitants, mais la perspective de revendre les arbres dans quelques années avec un substantiel bénéfice, compte tenu de l’attrait du public « rurbain » pour ce symbole de la Provence

Nous avions dénombré il y 10 ans 300 ha de terres en friches et je n’ai pas l’impression que le phénomène déjà ancien puisse disparaître un jour.

On nous parle de la SAFER, organisme de nature « collectiviste », mais comme le fait remarquer Var Matin son impact est très limité. La réalité économique finit toujours par l’emporter et la loi du marché parfois impitoyable s’impose. Il y a une clientèle pour des propriétés « à la campagne».
 Au lieu de nous en plaindre, tâchons d’en tirer profit.
 Le soleil et la proximité de la « grande bleue » sont des atouts considérables. Il serait temps que les décideurs (ils ne sont pas ou si peu à Sollies Pont) facilitent l’arrivée de nouveaux habitants aisés qui relanceraient certaines activités et contribueraient à redonner à notre Commune un peu de richesse qui manque tant.

Lors de la Révision du Plan d’occupation du sol en 2000, j’ai du m’incliner face au diktat du lobby agricole. Comme quoi le Maire n'a que peu de pouvoirs!

7 ans plus tard la situation est toujours bloquée.

 Certains membres de l’actuelle majorité confrontés aux mêmes problèmes commencent à reconnaître que ma position était juste

André DUHAMEL
Ancien Maire de Sollies Pont (1995-2001)

Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article
24 mai 2006 3 24 /05 /mai /2006 09:09
EDITORIAL

Vive la liberté d’expression

Quelque chose est entrain de changer dans notre paysage de l’information. Cela nous le savions avec l’apparition et la diffusion d’Internet.

Depuis quelques temps est apparu grâce à cette technique une forme de communication nouvelle, gratuite et libre. Celle-ci a pour nom : Blog qui vient de l’anglais et n’a pas de traduction convenable en français. Peut-être nos amis quebequois vont-ils venir à notre secours pour franciser le concept. (ex : E-mail- courrier électrique devenu courriel, terme reconnu par nos autorités qui ont abandonné le stupide mel qui n’était que de la mauvaise phonétique)

Depuis une quinzaine de jours je me suis essayé à l’exercice et je peux dire que j’ai été étonné de la rapidité croissante de la fréquentation journalière, de 40 au début à presque 90 hier.

Dans la mesure où mon blog n’a que pour ambition l’actualité locale sur Sollies-Pont, ce chiffre est tout à fait honorable.(et le bouche à oreille, ça marche!)

Il faut dire que la municipalité actuelle malmène l’opposition, surtout la notre, de façon outrancière.

Exemple récent:

 Lors du renouvellement de la municipalité à la suite du décès de Gérard Capifali, les commissions municipales ont dû être réinstallées.
Résultat : Notre groupe n’est plus représenté, ce qui est contraire à l’esprit de la loi en ce domaine. Heureusement l’autre opposition, celle de gauche s’est immédiatement solidarisée avec nous, rendant ces commissions nulles et non avenues. Ces "messieurs-dames" se retrouvent entre eux! Que craingnent-ils?
Cela « ils » ne l’avaient pas prévu.

L’édition locale de Var Matin ne rend pas compte, faute de place semble-t-il, de la réalité des débats au Conseil Municipal. Ce qui fait que personne, en dehors des élus et des quelques personnes qui assistent dans le public n’est informé de ce qui s’y passe. On peut regretter que les sollies pontois n'accordent que peu d'attention aux décisions que le Conseil Municipal prend et dans quelles conditions.

Le blog peut y remédier.

 Certaines photos peuvent être publiées : sur les décharges illégales, sur certains stationnements interdits de gens qui devraient montrer l’exemple, sur certains événements dont la presse ne se fait pas écho, tenue qu'elle est à une certaine retenue… La liste n’est pas limitative.

Le blog permet à ceux qui n’ont pas la parole de s’exprimer, ce qui dissuadera peut-être nos responsables en fin de mandat de faire n’importe quoi.(le Parc du château surnommé Gérad Capifali, alors qu'il n'y est pour rien, et s'était même opposé à son acquisition) Mégalomanie quand tu nous tiens! Pourquoi pas une statue equestre dans la cour du Château?

 Je vous réserve pour l’avenir quelques exemples assez « gratinés »


André DUHAMEL
Ancien Maire (1995-2001)
Conseiller Municipal d’opposition
Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 04:52

Faut-il sauver le soldat CCVG ?

La question posée par un élu qui a porté sur les fonts baptismaux cette intercommunalité pourrait étonner.

Bien sûr il n’est pas question de critiquer son président André Geoffroy qui se dévoue depuis plus de 10 ans pour cette institution .

Notre CCVG n’échappe pas aux critiques qui ont émis par un rapport de la Cour des comptes

Mais à y regarder de plus près notre CCVG n’échappe pas aux critiques qui ont émis par un rapport de la Cour des Comptes. Ce rapport a été l’occasion d’une réflexion .Ici ou là montent un certain nombre d’idées pour améliorer les choses. (élection au Suffrage Universel des conseillers communautaires, meilleure répartition de la richesse fiscale provenant de la Taxe Professionnelle…)

On pensait sincèrement que l’Intercommunalité allait permettre des économies d’échelle

Or en fait au bout de ces dix années on ne peut pas dire que l’objectif ait été atteint, mais de nouveaux services ont vu le jour, notamment l’entretien du fleuve côtier le " Gapeau " que les grosses inondations de 1999 et 2000 ont rendu indispensable. Depuis on n’a plus constaté ce genre de phénomène, les conditions météorologiques étant particulièrement sèches ces dernières années.

L’achat de la propriété " moulin Gerffroy " a été critiqué, mais c’était indispensable et c’est la conséquence de la création de nouvelles entités qui induisent des dépenses fixes. (sièges sociaux)

Certains craignent que notre CCVG soit absorbée par une éventuelle création d’une Communauté Urbaine de Toulon

Certains craignent que notre CCVG soit absorbée par une éventuelle création d’une Communauté Urbaine de Toulon. Qu’à cette occasion les décisions importantes ne seraient plus prises au niveau local ce qui est déjà le cas (voir LGV) et que nous subirions les " diktats " d’une technocratie toulonnaise sur laquelle le citoyen de base n’aurait aucune prise ? La Commune déjà bien entamée deviendrait pour le coup une coquille vide.

Ce qui menace le plus notre CCVG c’est l’absence d’égrégore (le vouloir vivre ensemble) Ce qui menace le plus notre CCVG c’est l’absence d’égrégore (le vouloir vivre ensemble) Chacune des Communes essaient toujours de tirer avantage sur sa voisine. On l’a vu avec la captation par La Farlède du siège de la gendarmerie et récemment la caserne des pompiers. Cette information m’a été confirmée récemment. La Crau a tendance à jouer son jeu sans trop s’occuper de ses voisines. Quant à Belgentier on connaît les réticences de ses élus à l’égard de notre Intercommunalité. Disons que le courant passe principalement entre les trois Sollies. C’est pas mal, mais insuffisant.

Mais on ignore toujours si oui ou non l’assemblée délibérante se fera au Suffrage Universel direct

L’instauration d’une Communauté urbaine mérite une réflexion approfondie. Ce peut être un moyen d’arrondir les angles, mais on ignore toujours si oui ou non l’élection au Suffrage Universel de l’assemblée délibérante sera instaurée. Celle-ci aurait pour avantage d’intéresser nos concitoyens à une institution qu’ils perçoivent très mal. Elle présenterait aussi l’intérêt d’une plus juste répartition politique. Enfin, ce serait plus conforme à l’esprit de nos institutions qui veut que soit élues au Suffrage Universel les assemblées qui lèvent l’impôt. Ce qui est le cas pour la taxe professionnelle (TPU)

A nous de désigner les élus compétents

Comme le rappelle André Geoffroy tout ceci sera au centre des prochaines consultations locales. A nous  de désigner les élus compétents qui maîtrisent les rouages de nos institutions et qui fassent preuve de détermination en laissant de côté les petits problèmes d’amour propre qui empoisonnent la vie publique.

André DUHAMEL

Ancien Maire de Sollies Pont

Conseiller Municipal

Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article