Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 16:17
J-P Luquand rappelle, sur Facebook aujourd'hui, l'origine du "monstre du Gapeau"
(appellation que l'on doit à Claude Alberto journaliste de Var Matin à
l'époque) .


Je tiens à préciser la vérité sur l'origine de cette passerelle qui
avait été imposée par les services de sécurité (pompiers.D.A.S etc...)

Ce monstre a été démonté, devenu inutile car la municipalité actuelle a acheté l'immeuble qui abritait une poissonnerie disparue ces dernières années. A sa place une allée a été réalisée, pour le plus grand bien du Centre Ancien.


A l'occasion de l'agrandissement de la Maison de retraite, ces services ont exigé un passage permettant, en cas d'accident de faire passer les secours et éventuellement évacuer cet établissement.

A l'époque il n'y avait pas d'autre solution. Je suis tout à fait d'accord pour estimer que cette réalisation était détestable. Mais la Commune que je dirigeais n'était pour rien dans cette affaire. Sur le plan financier la Commune n'a rien versé et a seulement dispensé la Maison de retraite de payer le droit de stationnement qui lui imcombait à la suite de cet agrandissement... Ce que nous aurions fait de toute façon.


Ma réponse

"Il faut rappeler que ce monstre du Gapeau a été exigé par les services de sécurité et que son financement a été intégralement assuré par la Maison de retraite et non par la Commune. L'erreur a été pour la directrice de l'époque de vouloir agrandir son établissement au même endroit. Enfin la poissonnerie Séraphin venait tout juste d'ouvrir. Comme bien des commerces du centre ville celle-ci a mis la clé sous la porte. Evolution constatée partout dans notre pays."

André DUHAMEL

Ancien Maire (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires