Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2010 6 27 /02 /février /2010 10:41

Le drame des agriculteurs français

Ils sont de plus en plus nombreux à pointer au Revenu de Solidarité Active (RSA) : depuis juin, plus de 40.200 dossiers ont été acceptés, un rythme d'environ 6.000 par mois, en plus des 19.000 dossiers RMI déjà existants, selon les chiffres nationaux de la Mutuelle Sociale Agricole (MSA).Le sujet reste tabou dans les campagnes, les plus démunis souffrent en silence.

Guillaume Martel a 35 ans. Installé depuis 1997, il fait "du lait et des bovins" en Normandie. Il a déjà perdu entre "12.000 et 15.000 euros", a emprunté 29.000 euros à l'automne :

"La crise est masquée. Les fournisseurs participent au comblement du trou, mais quand ils diront on ne vous livre plus et quand les banques diront on ne prête plus, tout risque de s'effondrer!". (A lire sur le site "Salon Beige")

Et dire qu'à Sollies-Pont capitale de la Figue, certes, mais surtout de la friche, on entend des élus qui disent vouloir conserver une zone agricole et se mettent à rêver d'une agriculture débordante d'activités.
Ils ont 60 ans de retard et c'est un drame sur le plan économique.

Hier je lisais une statistique qui faisait état d'une augmentation des terres agricoles dans le Var. On ne nous dit pas combien d'hectares sont effectivement exploités.

En revanche, je pense que les formules de petites exploitations qui vendent directement au consommateur leur propre production a de l'avenir, à mon avis limité car cela ne correspond pas aux circuits puissants de la distribution alimentaire.

 Autre chose:Jeudi a eu lieu un Conseil Municipal dont l'objet principal était le vote du budget 2010. Je prépare un article sur le sujet. Mais disons que le Maire André Garron en a profité pour montrer son agacement (et le mot est faible) devant la publication d un article de presse  (Georges Rimbaud) qui laisse à penser que la Commune serait mal gérée, et qu'il aurait constaté des "gabegies". Or cette année(2009) est plutôt un modèle de sérieux.Même JP Luquand qui a la critique facile le reconnaît.

M. Rimbaud a la mémoire courte, la municipalité à laquelle il a participé (Capifali-Rassat), n'a pratiquement rien fait en investissement et quant aux gabegies, qu'il se souvienne des nombreuses fêtes au Château et des initiatives malheureuses, comme la préemption d'un Commerce sans intérêt pour la Commune.

Mais nous y reviendrons.
André DUHAMEL
Ancien Maire

Partager cet article

Repost 0

commentaires