Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 09:32

Aujourd'hui, je ne parlerai pas d'affaires locales. Il y a bien sûr pas mal d'activités dans notre Commune. Une remarque toutefois: l'efficacité de notre municipalité. Il avait un trou dans la chaussée juste à la montée du pont sur le chemin des Ruscats. C'était très dangereux et personne n'avait l'air de s'en préoccuper.(depuis 3 mois). Hier à 11 heure, je suis allé au Centre technique municipal pour signaler la chose. Très bien reçu par la charmante hotesse.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque vers 14 H je passais par là et vu 2 employés municipaux qui avaient réparé le fameux trou. Félicitations!!!

Le sujet d'aujourd'hui porte sur l'accumulation de critiques sur des personnalités qui osent parler "incorrect" (E. Zemmour, Valeurs actuelles qui fait l'objet de plaintes tous les mois pour des articles jugés non compatibles avec la pensée correcte imposée par les groupes de pression très sélectifs dans les intérêts qu'ils défendent).

Sans parler des attaques contre le Pape au sujet des prêtres pédophiles. En fait ce que certains reprochent à Benoît XVI, ce n'est pas ces regrettables agissements qui touchent bien d'autres secteurs (enseignants, parents etc...), c'est sa politique de retour vers une certaine tradition (motu proprio sur la messe ante Concile Vatican II).

Comment voulez vous que le Pape puisse entreprendre des rapprochements inter-religieux avec les Orthodoxes, les anglicans, les juifs et même les musulmans, s'il ne fait pas le ménage à la maison et réintègre les traditionalistes de Mgr Lefèbvre qui ne sont pas vraiment des schismatiques ?

Quant à Zemmour, on pense ce que l'on veut de ses "sorties", mais ce qui est en cause c'est tout simplement de droit à la libre expression.

On a reproché aux catholiques leur bien-pensence  au début du XX ème siècle.

Aujourd'hui on retrouve le même phénomène de la part d'officines qui nous disent ce qu'il faut penser et ne pas dire. Et qui le cas échéant encaissent des dommages et intérêts. Pour certains cela devient un petit business.

C'est proprement intolérable 

Personnellement je serais favorable à l'adoption d'une sorte de 1 er amendement à l'américaine qui garantit à chacun sa liberté d'expression, le public étant habitué à faire le tri.

Evidemment cela ne justifie pas les diffamations ciblées sur des personnes bien identifiées.

Il y a en ce moment une prise de conscience dans le public de cet anomalie

On en reparlera.

André DUHAMEL

Ancien Maire (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires