Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 10:56

J'ai entendu avec surprise Manuel Valls faire une liaison entre l'impôt de Solidarité sur la fortune (ISF) avec le fameux bouclier fiscal qui fait couler autant d'encre que de salive. Pour supprimer ce dernier il faudrait en faire autant avec l'ISF. Bien dit Manuel.

Effectivement il y a un lien. Si l'ISF n'existait pas, comme chez la plupart de nos voisins, le bouclier fiscal ne s'imposerait pas. C'est ce que Jean Arthuis, Sénateur a défendu dernièrement.

Mais que n'aurait-on pas dit si Nicolas Sarkozy à peine élu avait décidé de supprimer l'ISF ?

La gauche sauf exception, n'est pas crédible sur le sujet.

Certains commentateurs (J-F Kahn notamment) imagine un sénario selon lequel la Gauche prendrait le pouvoir en 2012, mais se retrouverait dans la même situation que le gouvernement socialiste grec: devoir prendre des mesures très impopulaires qui amènera la Droite à s'allier avec le Front National pour reconquérir le pouvoir en 2017.

C'est bien sûr une hypothèse d'école.

Rien ne permet d'affirmer que Nicolas Sarkozy serait battu en 2012, l'essentiel des abstentionnistes se situant à Droite. J'avoue que moi-même j'ai eu beaucoup de mal à voter pour Hubert Falco qui menait la liste dans notre département, à cause de sa position sur la LGV et nos principaux élus de notre arrondissement sont bien muets sur le sujet. A la différence de Mme le Maire d'Aix en Provence qui a eu gain de cause un peu trop facilement.

Mais d'ici 2012, il coulera pas mal d'eau sous nos ponts. Et le pire (pour la Droite) n'est jamais certain.

Personnellement je me sens mal à l'aise face à ce Parti unique UMP. Je regrette la Démocratie Libérale d'Alain Madelin. Au moins les "libéraux" pouvaient se faire entendre.

A suivre... Je précise que ne suis en rien concerné par l'ISF et le bouclier fiscal et que mes impôts locaux sont nettement plus lourds que l'Impôt sur le revenu. Ce qui est anormal. Faudra-t-il revenir aux "centimes additionnels", c'est à dire indexer les impôts locaux sur les revenus des contribuables.

Autre piste: la capitation que Mme Thatcher voulait instaurer pour son pays. Mais là c'est une autre histoire.

André DUHAMEL

Ancien Maire de Solliès-Pont (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aqntbghd 08/04/2010 13:54



Il est bien vrai que de l'eau va couler sous les pont d'ici 2017, et pendant ce temps les finances de l'état vont encore se dégrader. Le problème à mon avis plus général que ISF ou pas, bouclier
ou pas : le vrai problème c'est comment faire pour que la France ne vive pas au dessus de ses moyens avec des finances gravement déficitaires dans l'espoir d'une hypothétique reprise. Est-ce que
il ne vaudrait pas mieux faire rentrer de l'argent tout de suite plutôt que d'attendre 2017 en empruntant pour l'instant ? Et qui va promettre en 2017 de ne pas augmenter les impôts comme l'a
fait notre président en 2012 ? Les paris sont ouverts :)



10/04/2010 12:49



La réalité reprend toujours le dessus. Les mentalités évoluent et vous en êtes un exemple.


En fait les français attendent toujours tout de l'Etat alors que sa place n'a pas cessé de reculer.


Maintenant la crise n'a rien arrangé et l'on finira bien par s'en sortir Mais pour faire des réformes ce n'est pas évident. Durant mon mandat j'avais bloqué les taux des impôts. Mon successeur
n'a rien fait en investissement et l'actuelle municipalité a bien du mal à redresser la barre. Il faut considérer Sollies-Pont comme un ensemble, alors que l'on vit dans une Commune éparpillée
avec un Centre Ville en décomposition du fait de ses habitants qui n'ont pas entretenu leur patrimoine (enfin pas tous)


Bien à vous A.D