Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 14:19

Depuis un certain temps je m'abstenais de publier quoique ce soit sur mon blog.

Mais la direction de la commune de Solliès-Pont me semblant de plus en plus illogique quant aux rapports aux personnes qui deviennent détestables de la part du Maire actuel André Garron, je ne peux m'empêcher de publier l'intervention de Christophe Kaperski qui vient de démissionner de son poste d'adjoint à l'Urbanisme.

J'aurais pu appeler cet article: "la valse des adjoints".

A chacun de se faire son opinion

 

André DUHAMEL

Ancien Maire (1995-2001)

 

 

 

 

Tout d’abord, je tiens à remercier M. le maire de m’avoir permis de travailler pendant deux ans pour la commune et pour tout ce que cela m’a apporté. Je remercie également les fonctionnaires pour la qualité de leur travail, leur extrême gentillesse et leur disponibilité.

 

Je remercie enfin la centaine de personnes qui m’ont témoigné leur soutien. La décision étant prise, j’ai donc préféré démissionner de mon poste d’adjoint, afin de couper court à cette mascarade, étant de facto déjà démis de toutes mes fonctions depuis un mois.

Cela rend donc inutile la délibération concernant mon éviction et évitera de mettre en difficulté les personnes qui auraient pu être partagées entre la discipline de vote et la solidarité avec l’un des leurs. Cela dit, cette décision est regrettable, injustifiée et injustifiable.

Finalement, ce qui a fait obstacle à mon maintien, est mon engagement politique, pourtant bien connu de tous. Il y a deux ans, je militais déjà à l’UMP quand M. le maire m’a sollicité. Et il y a plus d’un an maintenant, j’ai été élu membre de la deuxième circonscription. Je n’ai jamais eu une seule remarque, ni d’entretien à ce sujet avec le maire. Une anecdote, quand M. le maire a fait appel à moi, il m’a expliqué qu’il avait besoin de compétences techniques et juridiques au sein de son groupe. Il m’a même confié qu’il n’avait personne dans son équipe capable de lui succéder et qu’il pensait que j’en avais l’étoffe.

 

J’ai eu la naïveté de croire à la sincérité de ces propos, alors même qu’il s’agissait d’un coup destiné à affaiblir un des groupes d’opposition. Mais apparemment aujourd’hui, M. le maire ne juge plus aussi intéressante la présence d’un membre actif de l’UMP dans son équipe.

On pourrait le comprendre s’il s’agissait d’un changement de cap politique de la part du maire, mais le flou idéologique qu’il a toujours déployé laisse d’avantage penser à une démarche opportuniste, entachée d’électoralisme. Est-il utile ici de rappeler que la liste qui l’a emporté était une liste sans étiquette, donc sans affichage partisan, mais représentant par définition des sensibilités et des engagements citoyens divers.

Dans ces conditions, on peut se demander pourquoi la présence d’un adjoint engagé à l’UMP était hier souhaitable et rédhibitoire aujourd’hui. Enfin, si on pense que ma présence a pu ou pourrait faire de l’ombre au 1er magistrat de la commune, c’est une hypothèse aussi flatteuse que fantasmatique.

Je suis et je resterai donc conseiller municipal et la liberté de parole qui m’est donnée aujourd’hui sans que je l’ai sollicitée, me permettra de continuer à agir dans l’intérêt de la commune.

Une dernière remarque, à l’attention de notre correspondant local de Var Matin, qui depuis le mois de juin, cumul sa fonction de journaliste avec un contrat pour la communication institutionnelle de la ville. J’espère que ce mélange des genres ne nuira en rien à l’objectivité avec laquelle mes propos seront rapportés. Merci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Siko 04/11/2011 14:47



Bonjour,


Jje trouve regrettable qu'une telle compétence quitte une telle responsabilité. M. Karsperski et son équipe m'ont conseillé et m'ont sauvé de mon impasse immobilière en quelques
semaines et en toute légalité, alors que la municipalité d'avant avait laissé traîner les choses (4 ans durant !) sans trouver de solution juridique. Je ne détaillerai par mon affaire (car sans
intérêt ici), mais je tenais à apporter mon soutien à M. Kasperski. Et ce n'est nullement une raison politique ! 


quel gâchis !