Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 13:03

Ce matin j'ai eu la surprise d'une visite d'un contrôleur des Impôts. Evidemment sans rendez-vous, à l'improviste.

L'objet:  la surface de mon habitation.


Après quelques minutes de discussion le fonctionnaire convenait que le cadastre était juste au niveau de la surface ... Mais...mais j'aurais une augmentation des impôts locaux en vertu d'un classement supérieur de ma maison.

Invérifiable...

Je serais amenè à faire une réclamation pour obtenir la justification de cet aspect purement subjectif de cette évaluation.

 

Ayant une certaine expérience en ma qualité d'ancien Maire et de Cadre supérieur du Trésor Public (honoraire), je ne peux que poser certaines questions très actuelles au niveau de nos finances communales.

 

André Garron s'est lançé dans une véritable orgie de travaux, notamment en Centre Ancien.

Je ne dis pas qu'ils étaient inutiles, mais peut-être un peu trop précipités. Et comment payer ?

 

Certes du fait de l'inaction durant 7 années de la précédente municipalité (Capifali-Rassat) en matière d'investissement la Commune n'était pas trop endettée jusqu'en 2012.

 

Mais avec tous ces travaux récents et notamment ceux concenant le Château( que j'ai acheté pour la Commune en 1998):

- aménagement d'une nouvelle mairie et d'un centre culturel, l'addition va être lourde. 4 M€ pour le programme dont 3 M€ en emprunt qui va pousser notre endettement à 11 M€ 600. L'endettement jusqu'alors était 8 M€ 6. Je vous laisse juger...

 

Alors comment y faire face ?: En augmentant les impôts (comme le gouvernement actuel).

 

Le taux des impôts locaux est déjà très élevé, difficile de faire comme G. Capifali qui en 2002 et 2003 les a augmenté de  32 %. Nous serions plus cher que la Seyne sur mer, la championne du  Var.

 

Autre solution revaloriser les bases et il semble que ce soit la politique actuelle. J'en ai fait l'expérience ce matin.

 

Dejà il y a quelques semaine André Garron se plaignait de la stagnation des ressources de fonctionnement dont la fiscalité est la première et importante composante. L'explication est que Solliès-Pont, pour des raisons qui restent à élucider, voit son territoire bloqué à toute construction nouvelle, en dehors du Centre Ancien.

Alors que lorsque l'on se déplace chez nos voisines La Crau, Solliès Ville... des construtions nouvelles émergent. Il suffit de constater qu'en face de serres un certain nombre de lotissements voient le jour.

 Il est vrai et je l'avais relaté ici sur ce blog, l'actuel DST (Directeur des Travaux municipaux) m'avait déclaré peu de temps après sa prise de fonction:" Les Ruscats, cela ne devrait pas exister"... Fermez le ban.


Il était nouveau, on avait du lui faire la leçon. Je m'en étais plaint à André Garron qui m'avait répondu "Tu as du mal comprendre" ...Mais si j'avais bien compris. On me dit "c'est la faute des chasseurs, si l'on construit, leur territoire diminue comme une peau de chagrin"


Je connais ces responsables. A mon avis il n'ont pas les moyens d'influencer les décisions à ce niveau de gravité et puis ce n'est pas dans leur intérêt de voir des territoires réduits à la friche. Ce n'est pas non plus l'intérêt de Solliès-Pont et de sa population.

 

Dans les mois qui vont suivre, à la veille des élections municipales, je pense que ces questions seront au centre des débats.

 

A suivre...

 

André DUHAMEL

Ancien Maire de Solliès-Pont (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires