Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 15:40

Au début du mois nous avons eu le vote du budget primitif.

Il a été adopté sans difficulté, l'opposition s'est abstenue sur la section d'investissement comme l'an passé.

J'ai noté que les dépenses de fonctionnement ont bien été maîtrisées, voir  légèrement diminuées, mais ce n'est que de la prévision, et cela va dans le bon sens.

L'endettement a augmenté car les investissements ont été importants, notamment dans le Centre ancien, mais cela nous le savons et c'était indispensable.


L'endettement de la Ville était très faible du fait de l'inaction de la précédente municipalité Capifali-Rassat (7 ans sans rien faire à part quelques trottoirs et la place de l'Eglise). Ce qui laisse maintenant une marge de manoeuvre.

Deux points noirs subsistent:

1) L'importance des dépenses de personnel (2/3 de la section de fonctionnement). La revalorisation des bases fiscales n'arrangera rien dans la mesure où ce seront toujours les mêmes contribuables qui paieront.

2) Une forte pression fiscale, héritage là aussi de la précedente municipalité (fêtes au Château, embauche de personnel en grand nombre etc..)

 

Le 19 Mars 1962.


L'an dernier à même époque André Garron notre Maire avait fait graver une plaque commémorative pour  la soit -disant " fin des combats en Algérie." Or  devant le flot de critiques il avait remis à plus tard cette érection au square jouxtant le Gapeau vers la salle des fêtes et les parkings.

19 mars 1

(photo figurant sur le site officiel de la Commune)


Cette année il a ordonné cette érection. De plus cette date ne figure pas sur le calendrier des manifestations officielles.

 

A mon avis cette initiative ne va pas dans le sens de la cohésion locale. Il faut se souvenir de la suite des évènements: 1 million de rapatriés qui pour certains étaient là depuis 5 ou 6 générations. Et que dire du massacre des Harkis abandonnés par le gouvernement de l'époque, désarmés et livrés à l'adversaire. C'est une page honteuse pour notre pays.

Aujourd'hui quand on voit l'état dans lequel se trouve l'Algèrie, on ne peut pas dire que les algériens y aient gagné quoique ce soit. Mais on ne refait pas l'Histoire. La Tunisie et le Maroc sont là pour démontrer qu'il y avait d'autres solutions.

 

Pour ma part, lorsque j'étais Maire je n'assistais jamais à cette manifestation, laissant libre chacun d'y aller ou non. Et puis je n'avais rien à dire, c'était leur liberté. Dans mon équipe il y avait des anciens de la FNACA.

 

André DUHAMEL

Ancien Maire (1995-2001)



 

Partager cet article

Repost 0

commentaires