Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2007 4 04 /01 /janvier /2007 10:58
On parle beaucoup du droit au logement opposable. Ceci part d’une bonne intention, mais l’enfer en est pavé. Dans la pratique la question se pose : opposable à qui ?

Aux Maires ? A l’Etat ?
 Ou comme on l’a entendu aux maires représentants l’Etat ?
(voir pauvre sherif)

C’est la question que se posent en ce moment tous les commentateurs.

On a eu le dossier des aires de stationnement des gens du voyage. Le texte a près de 10 ans et quant à l’application on sait ce qu’il en est : au point mort. Pendant ce temps là on constate des installations illégales de logements de fortune: mobils home, caravanes..., dans nos campagnes classées zones agricoles et qui ne le sont plus depuis longtemps.

On a l’affaire des 20 % de logements sociaux prévus par la loi SRU de 2000 avec amendes à la clef et doublement pour punir les communes qui ne font rien en ce domaine.

Encore faut-il pouvoir : disponibilité des terrains, financement sont les premières difficultés qui se présentent.

De plus sur 36 000 communes, 32 000 sont dispensées de ces obligations.

Plus de 3500 habitants pour les logements sociaux. Plus de 5000 pour les aires d’accueil.

 Dans notre Communauté de Communes, deux échappent à toute obligation : Belgentier et Sollies-Ville. Pourtant ce ne sont pas les communes les plus en difficulté au niveau des terrains constructibles.

 Nous en avons déjà parlé et nous en reparlerons.
Je crains fort que cette dernière trouvaille venue d’Ecosse, le droit opposable (devant les tribunaux, encore faut-il avoir les moyens de les saisir) au logement risque fort d’apparaitre comme une nouvelle chimère.

 Et l’actuel exécutif de l’Etat qui n’a plus qu’une centaine de jours devant lui ne prend aucun risque à faire cette annonce. Effet d’annonce une fois de plus !

Si mes craintes venaient à se concrétiser, pour un certain nombre de Maires ce sera : Mission impossible !

L’écharpe de maire n’est pas le cordon de la Légion d’honneur. Et la gestion d'une Commune, n'a rien à voir avec les activités d'un club service.

André DUHAMEL
Ancien Maire de Sollies Pont (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article

commentaires