Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 15:27

On se souvient que lors de son installation lors de la précédente municipalité, Gérard Capifali s'était présenté comme le sauveur de nos finances qui n 'étaient pas à la hauteur d'une Commune  comme Sollies Pont.
On se souvient aussi de l'analyse de Christian Flour Receveur municipal des Communes du canton durant 20 ans et aujourd'hui 1er adjoint de La Farlède, selon lequel "Sollies-Pont avait grandi trop vite et que ses habits étaient trop petits"
Image amusante  qui relatait une vérité.

Qu'en est-il aujourd'hui ?

A l'écoute de l'actuel Receveur la situation n'est guère brillante, hier au Conseil Municipal sur le Compte administratif 2008.

Certes nous ne sommes pas très endettés, mais c'est le résultat de 7 ans d'inaction en matière d'investissements.

Les chiffres avancés ne dénotent pas une grande différence avec les Communes de même importance en ce qui concerne les dépenses.

Ce qui pèche et je l'ai souvent répété sur ce blog, c'est la faiblesse de nos ressources essentiellement supportées par le contribuable (les ménages comme on dit en Comptabilité Nationale)

En 2001 et 2002, La municipalité Capifali avait résolu d'augmenter significativement les impôts locaux : 32 % en 2 ans.

Durant quelques années le Maire et ses adjoints se félicitaient bruyamment "d'avoir restauré les finances communales", puis lorsque quelqu'un faisait remarquer que cette amélioration avait été faite sur le dos des Sollies-Pontois "silence radio".
Tous les beaux projets électoraux oubliés. C'était bien la peine !
Mais les gens sont tellement naïfs qu'ils ont tendance à voter pour ceux qui leur promettent "monts et merveilles".

L'actuelle municipalité d'André Garron aura bien de la peine, mais reste optimiste car des solutions existent.

Je pense qu'il sera intéressant de venir au débat public du 30 Juin à la Salle des fêtes à 18 h 30 où le Maire développera son analyse et répondra aux questions que légitimement nous pouvons nous poser..

Je suppose que la presse locale en fera un large écho.

En attendant je pose une question : où sont passés nos 32 % ???

André DUHAMEL
Ancien Maire (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires