Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2006 6 06 /05 /mai /2006 04:52

Faut-il sauver le soldat CCVG ?

La question posée par un élu qui a porté sur les fonts baptismaux cette intercommunalité pourrait étonner.

Bien sûr il n’est pas question de critiquer son président André Geoffroy qui se dévoue depuis plus de 10 ans pour cette institution .

Notre CCVG n’échappe pas aux critiques qui ont émis par un rapport de la Cour des comptes

Mais à y regarder de plus près notre CCVG n’échappe pas aux critiques qui ont émis par un rapport de la Cour des Comptes. Ce rapport a été l’occasion d’une réflexion .Ici ou là montent un certain nombre d’idées pour améliorer les choses. (élection au Suffrage Universel des conseillers communautaires, meilleure répartition de la richesse fiscale provenant de la Taxe Professionnelle…)

On pensait sincèrement que l’Intercommunalité allait permettre des économies d’échelle

Or en fait au bout de ces dix années on ne peut pas dire que l’objectif ait été atteint, mais de nouveaux services ont vu le jour, notamment l’entretien du fleuve côtier le " Gapeau " que les grosses inondations de 1999 et 2000 ont rendu indispensable. Depuis on n’a plus constaté ce genre de phénomène, les conditions météorologiques étant particulièrement sèches ces dernières années.

L’achat de la propriété " moulin Gerffroy " a été critiqué, mais c’était indispensable et c’est la conséquence de la création de nouvelles entités qui induisent des dépenses fixes. (sièges sociaux)

Certains craignent que notre CCVG soit absorbée par une éventuelle création d’une Communauté Urbaine de Toulon

Certains craignent que notre CCVG soit absorbée par une éventuelle création d’une Communauté Urbaine de Toulon. Qu’à cette occasion les décisions importantes ne seraient plus prises au niveau local ce qui est déjà le cas (voir LGV) et que nous subirions les " diktats " d’une technocratie toulonnaise sur laquelle le citoyen de base n’aurait aucune prise ? La Commune déjà bien entamée deviendrait pour le coup une coquille vide.

Ce qui menace le plus notre CCVG c’est l’absence d’égrégore (le vouloir vivre ensemble) Ce qui menace le plus notre CCVG c’est l’absence d’égrégore (le vouloir vivre ensemble) Chacune des Communes essaient toujours de tirer avantage sur sa voisine. On l’a vu avec la captation par La Farlède du siège de la gendarmerie et récemment la caserne des pompiers. Cette information m’a été confirmée récemment. La Crau a tendance à jouer son jeu sans trop s’occuper de ses voisines. Quant à Belgentier on connaît les réticences de ses élus à l’égard de notre Intercommunalité. Disons que le courant passe principalement entre les trois Sollies. C’est pas mal, mais insuffisant.

Mais on ignore toujours si oui ou non l’assemblée délibérante se fera au Suffrage Universel direct

L’instauration d’une Communauté urbaine mérite une réflexion approfondie. Ce peut être un moyen d’arrondir les angles, mais on ignore toujours si oui ou non l’élection au Suffrage Universel de l’assemblée délibérante sera instaurée. Celle-ci aurait pour avantage d’intéresser nos concitoyens à une institution qu’ils perçoivent très mal. Elle présenterait aussi l’intérêt d’une plus juste répartition politique. Enfin, ce serait plus conforme à l’esprit de nos institutions qui veut que soit élues au Suffrage Universel les assemblées qui lèvent l’impôt. Ce qui est le cas pour la taxe professionnelle (TPU)

A nous de désigner les élus compétents

Comme le rappelle André Geoffroy tout ceci sera au centre des prochaines consultations locales. A nous  de désigner les élus compétents qui maîtrisent les rouages de nos institutions et qui fassent preuve de détermination en laissant de côté les petits problèmes d’amour propre qui empoisonnent la vie publique.

André DUHAMEL

Ancien Maire de Sollies Pont

Conseiller Municipal

Partager cet article

Repost 0
Published by André Duhamel - dans informations locales
commenter cet article

commentaires