Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 13:16

Fiscalité locale


On dirait que ça bouge au niveau gouvernemental sur ce sujet qualifié de "délicat".
J'en parle en connaissance de cause puisque cette année les impôts locaux  que je paie sur Sollies Pont  dépasse mon impôt sur le Revenu, alors que je suis retraité cadre supérieur du ministère des Finances.

J'observe que tous les candidats sauf un (J-P Luquand, mais lui c'est son système "prendre aux riches" même si à Sollies Pont il n'y a que très peu, donc taxons un peu plus les classes moyennes!!! et là je m'inquiète) jurent sur ce qu'ils ont de plus sacré "qu'ils n'augmenteront pas les impôts locaux".

Enfin les candidats qui comptent !

Je les trouve très imprudents car contrairement aux affirmations du même J-P Luquand (extrème gauche, Pc et tutti quanti...) Je n'ai jamais promis une telle chose lors de mes deux campagnes électorales.

C'est vrai que Gérard Capifali l'avait promis, mais on sait que ce valent les promesses du Maire disparu !
Résultat: 32 % d'augmentation dès le début du mandat pour financer des dépenses de fonctionnement improductives. (62 % de frais de personnel en incluant le CCAS par le biais d'une subvention)

Il paraît qu'au prochain Conseil Municipal, M. Rassat  en digne successeur, va proposer la création (une de plus !) d'un poste de cadre à l'urbanisme.

Nous voterons contre, mais que valent deux voix face à la majorité, même divisée, et la gauche toujours avide de créer des postes de fonctionnaires. (il en faut mais pas  trop)
Comme à l'acoutumée celle-ci après un baroud d'honneur au mieux s'abstiendra. On peut rêver qu'elle votera contre !

Je vous livre l'information parue dans le bulletin de l'association des Maires de France
Je reviendrai bientôt sur mes impressions de campagne.

André DUHAMEL
Ancien Maire (1995-2001)

Fiscalité locale

23  Novembre 2007
Christine Lagarde: les trois principes d'une réforme de la fiscalité locale

Hier jeudi, devant le Congrès des maires de France, Christine Lagarde, ministre de l'Economie, a énoncé les principes qui guideront la réforme des impôts locaux ainsi que son plan de travail. «Dans le cadre du chantier de la revue générale des prélèvements obligatoires qui consistera à mettre à plat l'ensemble de la fiscalité, nous allons engager la réforme de la fiscalité locale».
Pour la ministre, trois principes doivent guider cette réforme «une nécessaire plus grande lisibilité pour le contribuable, une plus grande autonomie pour les collectivités et enfin, une plus grande efficacité pour lever l'impôt»

Mais elle a aussi mis l'accent sur «le réexamen de la taxe professionnelle pour favoriser l'emploi et moins taxer le travail».

Rappleons que, mardi, outre l’annonce de la révision des valeurs locatives, le président de la République s’est déclaré devant le congrès prêt à la tenue d’un «grenelle de la fiscalité locale». Il a émis le souhait d’une action en deux temps. «Dans un premier temps, on se mettrait d'accord sur des principes, des principes assez précis pour réformer la fiscalité locale, pour voir si l'on peut trouver un consensus au-delà du débat droite gauche » précisait-il. Et, «une fois que l'on se serait mis d'accord, (...) sur les principes, peut-être pourrions-nous demander à des techniciens de nous préparer des pistes et les soumettre alors à la concertation de l'ensemble des maires de France.»

Qualifiant cette question de «sujet extrêmement complexe mais en même temps à conséquences politiques lourdes», il appelait les élus à «prendre leur responsabilité».



Partager cet article

Repost 0

commentaires

francis gomez 26/11/2007 18:12

pourquoi tant de haine ?vous rajoutez systématiquement le passé de militant PC de JP Luquand, lui même ne parle jamais du fait que vous fûtes acesseur de Mr Le Chevalier..... Un peu de respect SVP, le passé est celui de chacun, Mr Chirac fût bien troskiste.....Regardons devant avec des vrai arguments, ceux de prendre aux riches n'ont jamais fait partie de son programmes.... il parle de ne pas augmenter la pression fiscale.... je n'ai pas encore fait de choix, mais s'il vous plait ne tombez pas dans ces bassesses..Francis

André Duhamel 26/11/2007 18:59

Bonsoir,Je n'éprouve aucune haine pour JP Luquand. Peut-être que lui ne m'a jamais attaqué personnellement quoique l'affaire duClub 210 est présentée d'une façon assez fallacieuse. Quant à sa famille et notamment à son épouse, alors là vous pouvez parler de haine ( facho, harceleur en tous genres... j'ai des écrits)Bon ceci étant dit, nous faisons de la politique et ce n'est pas de la haine de rappeler que M. JP Luquand est un communiste, même s'il a quitté le PC, mais je ne souhaite pas que lui et ses amis prennent le contrôle de la Commune. Je continuerai! C'est mon droit. Quant à l'affaire de 1992 ce n'est pas non plus un crime. J'ai connu JM Le Chevallier aux clubs Giscardiens "Perspectives et réalités" dans les années 80 à Paris. Ce n'est pas un criminel. C'est vous qui êtes haineux à l'égard de personnes que vous ne connaissez pas.Ceci dit, durant mon mandat, je n'ai eu aucun contact avec le Maire de Toulon et ce n'est pas de mon fait, après tout il a été élu démocratiquement comme M. Aznar. (et comme moi)Pour conclure je répondrais "Por que te non callas" (réponse de Juan Calors roi d'Espagne à Chavez)Et comme je n'ai pas l'intention de me représenter, je suis tout à fait libre de dire et d'écrire ce que je veux.L'affaire de 1992 et l'exploitation qui en a été faite par mes adversaires m'a permis de gagner en 1995. Bien à vousAndré DUHAMELPS- pour l'augmentation des impôts JP Luquand dit toujours qu'ils étaient mal répartis et sur son blog il écrit que l"on ne rasera pas gratis".On ne peut être plus clair. Dans la bouche d'un ex-communiste non reconverti, on sait ce que cela veut dire. Je paie déjà plus de 4 000 € d'impôts locaux et  pour quels services ?

JC DUSSE 23/11/2007 23:39

Merci pour cette info, cependant qui sont pour vous les candidats qui comptent ? Ne croyez vous pas que derrière un candidat, il y a une équipe et derrière l'équipe un programme ?N'est-ce pas réducteur pour l'un comme pour l'autre ?Pourquoi ne vous representez-vous pas malgré les idées que vous avez ?Soutenez-vous un candidat ?merci pour votre blogJC Dusse

André Duhamel 24/11/2007 09:32

Bonjour,Réponse sur ma non candidature:En 2001, j'ai été traîné dans la boue par Gérard Capifali qui a été mon adjoint aux Finances et dont j'ai du me séparer après une faute qui est courante de la part de ses compatriotes de "l'Ile de beauté", à savoir le favoritisme en faveur de sa famille et de ses amis.Donc je n'ai pas envie que cela recommence et puis à 63 ans, j'aurais presque 70 ans à la fin du mandat.J'ai d'ailleurs gagné un procès en diffamation à la cour D'appel D'aix en Provence.Ceci dit , il n'est pas dit que je ne réinvestisse pas d'une autre façon. Cela nécéssiterait un developpement plus précis. Mais pour moi c'est de l'histoire ancienne "li fet met" comme disent les arabes. Ce qui est mort est mort.Pour le restes des listes crédibles, sur les 6 j'ai l'impression qu'au moins 2 ne seront pas au rendez-vous. Mais je le garde pour moi. Effectivement vous avez raison de dire que c'est plutôt la composition de la liste qui est plus indicative. Jusqu'à ce jour seuls JP Luquand et André Garron ont levé le voile sur ce point.Mais la campagne n'est pas encore rééllement entrée dans sa phase active. Et beaucoup d'évènements peuvent intervenir. En 1995 je ne m'étais déclaré deux mois avant le scrutin, ce qui ne m'a pas empêché de gagner.Merci pour votre fidèlité.André DUHAMEL