Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2007 6 03 /11 /novembre /2007 09:02
Si l'on compte bien le nombre de listes en gestation sur Sollies Pont, elles se situeraient à cinq.

Mais pour l'instant à l'exception de JP Luquand ancien du PCF et actuellement dans la mouvance de José Bové, donc très à gauche, il faut bien dire qu'en ce qui concerne le programme et la composition des listes nous sommes toujours sur notre faim.

  Le programme  du représentant de l'extrème-gauche est pour l'instant un catalogue de bonnes intentions que l'on répète depuis 20 ans. Il commet une erreur en disant qu'en 2001 j'avais promis de ne pas augmenter les impôts. Je précise que j'avais dit que je limiterais une augmentation à ce qui était nécessaire, affirmation reprise à l'époque par J-P Perrault.

C'est Capifali, qui promettait tout à tout le monde, qu'il ne toucherait pas à la pression fiscale.
Il est certain que ma municipalité (1995-2001) a tenu jusqu'au bout, mais du fait de la diminution des concours de l'Etat, il devenait impossible de maintenir le blocage que j'avais voulu : en limitant les recettes on était bien obligé de sélectionner les dépenses.
J-P Luquand sur un point ne nous prendra pas en traître : quand il dit "on ne rasera pas gratis", traduisez "on augmentera les impôts." Classique à Gauche, les riches n'ont qu'à payer !
Le problème c'est qu'à part une classe moyenne aisée dont les effectifs sont assez minces, le reste de la population se trouve en dessous de la moyenne des revenus du pays. Il ferait mieux de s'occuper les effectifs du personnel municipal (62 % des dépenses de la section de fonctionnement) et réduire le budget des fêtes et cérémonies qui ont explosé sous ce mandat.

- André Garron devrait rapidement pallier à cette absence d'après ses dires. Donc attendons

- Georges Rimbaud déclare que depuis le décès de Gérard Capifali, rien ne se fait plus sous la direction de Jean Rassat. Ce qui à mon avis est faux : même timides les réalisations de ce dernier existent : la réfection de la toiture du Château et les aménagements en Centre Ville. C'est peu mais en deux ans on ne peut faire grand chose.
Car sous G. Capifali: zéro pointé, à part la place de l'Eglise qui à l'expérience n'est pas une réussite. Ils ont voulu faire trop beau et n'arrivent pas à l'entretenir ; un bon bitume de couleur ocre aurait fait l'affaire et aurait coûté 15 fois moins cher. Un coup de balayeuse et c'est propre !
A ce sujet, je pense qu'il y avait mieux à faire ailleurs : routes et chemins communaux : on y revient toujours !

Donc la seule proposition que je retiens des propos de Georges Rimbaud est qu'il veut devenir le prochain Président de la Communauté de Communes. Encore faudrait-il qu'il se fasse élire Maire, ce qui n'est pas dans la poche, ce n'est d'ailleurs dans la poche pour personne et qu'ensuite ses collègues maires l'acceptent, ce qui est moins qu'évident. A juste titre il rappelle que Sollies Pont est chef lieu de canton, mais la Crau aussi !

On voit mal La Farlède, Sollies Toucas et Belgentier accepter sur ce seul motif. D'autant que nous avons un excellent Président -fondateur André Geoffroy qui sera à son troisième mandat et reste la meilleure solution : il a été sénateur, devrait entamer un quatrième mandant de maire à Sollies-ville et comme sa commune est de petite dimension, en population, il a le temps de se consacrer à la vie de l'Intercommunalité. Comme on dit en jargon sportif : on ne change pas une équipe qui gagne !

De plus il n'est pas certain qu'Hubert Falco ne mettra pas à exécution son projet de Communauté Urbaine de Toulon après les municipales. Alors exit la CCVG !

- Jean Rassat qui veut se représenter, c'est son droit, mais pour faire quoi ? Là aussi on attend !

- Je ne dirais rien sur les intentions de J-P Perrault : il en parle en privé, c'est une habitude chez lui de vouloir être Maire.

Voilà ce que l'on peut dire en ce lendemain de Toussaint. Et pourtant l'échéance approche.
Mesdames, Messieurs les candidats, c'est bien d'avoir des ambitions, encore faudrait-il les justifier un peu plus.

André DUHAMEL
Ancien Maire de Sollies Pont (1995-2001)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

JC DUSSE 03/11/2007 19:01

Bonjour,n'oubliez-vous pas Alain Theuret dont une permanence est ouverte rue de la république ?merciJCD

andré Duhamel 11/11/2007 10:01

Effectivement, je ne connais pas ce monsieur. Lors d'un prochain article sur la composition des listes et surtout le programme de chacun, je ne l'oublierai pas. Ceci dit, hier lors de l'inauguration de la permanence d'André Garron, il semblerait qu'il se soit accroché avec M. Louis Dutto sur la notion de "vrai solliespontois". Notion que je rejette, car lorsque j'ai été élu Maire il n'y avait que 7 ans que j'étais citoyen de cette commune.Néanmoins en 2001, cette guerre stupide a repris de plus belle et n'étant pas natif de Sollies, il était anormal que je continue à y être de Maire. C'est entre  autre une des raisons de mon échec. Pourtant depuis la fin de la guerre, il n'y a eu que 2 maires natifs de Sollies Pont: Jules Rimbaud et André Autran. On ne peut pas dire qu'ils ont été les meilleurs (l'autoroute pour le premier qui a voulu sauver sa maison et a sacrifié un chemin de contournement et le doublement du personnel communal pour le second.) Ce qui a porté la fiscalité locale au sommet que l'on connaît aujourd'hui et laisse peu de marge de manoeuvre à la future municipalité, quelle qu'elle soit.CordialementAndré DUHAMEL