Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 08:53
M. Paul D......., il se reconnaîtra me  décrit sa déception. Il vient de s'installer récemment à Sollies Pont et se dit effaré de ce qu'il entend à l'endroit des municipalités qui se sont succédées.

En fait Sollies Pont est très sympathique à condition de ne pas s'occuper de politique.

Je me suis fait élire en 1995 à la suite d'un concours des circonstances tout à fait imprévisibles.

Un ancien premier adjoint se dit prêt à constituer une liste et fait appel à moi pour tenir le poste d'adjoint aux finances et aux affaires juridiques. Rien de plus normal, vu la profession que j'exerce : Trésorier Principal du Trésor Public. A 50 ans, j'avais derière moi 23 ans de carrière comme Comptable public.

Puis, quelques semaines après alors que nous avions commencé à constituer notre liste, la tête de liste nous annonce qu'il renonce à cause de son âge relativement avancé (70 ans). Je pense qu'il aurait pu y songer plus tôt.

Nous restons amis et il me propose de prendre la relève.
Après avoir longuement hésité j'accepte à condition qu'il devienne président de mon comité de soutien et m'aide à constituer la liste. A l'époque il n'y avait que 7 ans que j'étais dans la Commune.

Le Maire en place était très critiqué : il avait augmenté les impôts (presque doublé en 6 ans) et pensait sincèrement lutter contre le chômage en embauchant nombre d'agents communaux : en 1989 il y avait 115 employés et lorsqu'en 1995 j'ai été élu, il y en avait 215 environ.
Ce qui a lourdement obéré nos finances et nous en payons aujourd'hui même encore le prix, d'autant que la municipalité actuelle a continué dans cette voie. Ils seraient autour de 260 selon une interview récente du Secrétaire de Mairie (DGS pour les initiés).

Dans une discussion avec une équipe qui va se présenter à vos suffrages en Mars prochain, revenant sur mon échec de 2001, il me fut dit : "Tu as été un bon gestionnaire, mais ta communication était mauvaise, tu manquais de Culture Sollies Pontoise".

C'est vrai que durant la journée j'allais travailler et que j'arrivais en Mairie vers 17 h, ce qui ne plaisait pas à certaines personnes qui souhaitaient être reçues et qui me disaient que mes horaires étaient bien tardifs.

Pour la Culture Sollies Pontoise, je vous laisse deviner ce que cela veut dire lorsque l'on s'adresse au Maire : Passe-droit en tous genres, monopole des "anciennes familles" pour le recrutement de leurs enfants dans le personnel municipal, favoritisme divers et variés.

Personnellement je ne mangeais pas de ce pain là et en 2001 l'on ne m'a pas épargné.
Calomnies invraisemblables :
Je me serais enrichi durant mon mandat laissant entendre que ce serait fait au détriment de la Commune alors que Comptable du Trésor, je me gardais bien d'enfreindre quoique ce soit à mon avantage personnel.
D'ailleurs Gérard Capifali qui m'a battu en 2001 a été condamné pour diffamation par la chambre correctionnelle dAix en Provence, car il s'était permis de douter de mon intégrité dans son journal de campagne.

En fait, j'avais acheté une propriété en quartier agricole, les ruscats" pour une somme
de 1 MF 500.

La belle affaire, j'étais déjà propriétaire d'une villa en lotissement finie de payée, nos parents à mon épouse et à moi -même, étant décédés nous avions hérité, et enfin j'étais quand même cadre supérieur dans l'Administration des Finances.

Oui, cher Monsieur, je vous passe  les affirmations en tous genres: "Je battais ma femme", "j'étais un horrible personnage qui harcelait tout le monde" et tutti quanti.

Et à mes yeux le gros problème de Sollies Pont c'est sa division en 3 groupes sociologiques:

- Ceux qui pensent qu'ils ont tous les droits et disposent de privilèges car faisant partie des vieilles familles de Sollies. D'accord il ne faut pas généraliser, j'ai de bons amis parmi les plus authentiques représentants de ces familles, car pour certains ce sont des gens qui ne sont là que depuis une ou deux générations.

- Les habitants des lotissements qui sont souvent méprisés par le premier groupe.

- Les autres qui déclenchent la jalousie et l'envie et qui ont construit ou acheté des propriétés souvent à l'écart du "Centre Ville" et se tiennent souvent à distance de toutes ces vicissitudes.

Pour conclure cher Monsieur je pourrais vous en dire plus, mais le blog étant public, il est dangereux d'entrer dans le détail et de mettre en cause qui que ce soit.

Je vous communique mon adresse e-mail : contact@andre-duhamel.fr

Bien Cordialement

André DUHAMEL
Ancien Maire (1995-2001)
Conseiller Municipal (pour quelques mois encore !)




Partager cet article

Repost 0

commentaires